(1993)


             

(Magazine "Nous deux - Du 9 au 15 février 1999)


Dani la rockeuse se relance dans les roses

(14 février 2009)

«A Serge (NDLR : Gainsbourg), j'aurais offert un dégradé de roses rouges pour aller sur son beau piano noir », confie Dani de sa voix rauque. Entre deux bouffées de cigarette, la chanteuse raconte sa passion pour les roses, qui l'a conduite à lancer une troisième enseigne à Paris. Après Au nom de la rose en 1993, puis D-Rose en 2000 toutes deux abandonnées depuis l'égérie rock des années 1960 a choisi le XV e arrondissement, près de Convention, pour ouvrir By Dani, un magasin atelier unique en son genre, parfait à visiter pour la Saint-Valentin.
Difficile de deviner qu'il s'agit d'un fleuriste au bout de ce grand couloir design tapissé de pétales colorés… Suit une vaste pièce lumineuse et fleurie. Comme un jardin en plein XV e . Les meubles chinés, les chariots de verdure et les sculptures de bois entourent un chaleureux canapé rouge. Les roses de toutes tailles, blanches, mauves, rouges… se multiplient à l'infini dans les miroirs. La préférée de Dani s'appelle Eté parfumé.
« Nous sommes spécialisés dans la décoration de grands événements, mais nous accueillons volontiers les gens du quartier, précise Dani. J'aime faire partager mon univers. ». Cette envie de transmission se retrouve dans son projet d'organiser des ateliers pour enfants.
En attendant, c'est avec générosité qu'elle s'adapte au budget des plus jeunes, glissant quelques roses de plus dans les bouquets qu'ils veulent offrir à leur mère ou à leur petite amie…
A 3 € la tige et à partir de 35 € le bouquet, on peut trouver de quoi ravir sa dulcinée chez Dani . Et offrir un décor de rêve à la promotion du prochain album de la chanteuse, « le Paris de Dani », qui sortira en mars.
By Dani, tous les jours de 10 heures à 20 heures (15 heures le dimanche), 4 rue des Bergers (XV e ). M o Convention ou Javel.


La chanteuse Dani fait entrer les roses chez Costes

(25 février 2010)

« Un écrin, un espace hors du temps. » C'est ainsi que la chanteuse Dani définit sa nouvelle boutique de roses, ouverte cet été dans le prolongement de l'hôtel Costes de la rue Saint-Honoré. Avant de lancer Roses Costes Dani Roses, elle avait déjà créé ByDani, un atelier dédié à la fleur légendaire dans le XVe (4, rue des Bergers). « Petite, j'allais dans le jardin de ma grand mère où il n'y avait que des roses, se souvient-elle. Et puis, bien plus tard, j'ai rencontré le rosiériste Jean- Claude Boucreux. » Une passion qui a traversé les décennies, et dont elle a fini par faire son métier. Avec ses trois employées, Dani épine elle-même les roses—2 500 tous les deux jours—, et compose les bouquets, dont une partie est destinée à l'hôtel Costes. «On commence à avoir une clientèle un peu assidue », se réjouit-elle. Et, à deux pas de la place Vendôme, on ne sait jamais si le client achètera une rose (à 3 € ou 5 € l'unité)…ou 250 ! « Ici, le commerce est un film à chaque fois », sourit la chanteuse. Prochaine étape : «Faire de l'atelierBy Dani un lieu ouvert, où l'on peut partager cet univers des fleurs. »
Roses Costes Dani Roses,239, rue Saint- Honoré (Ier). Ouvert 7 jours sur 7, de 10 heures à 20 heures en semaine, et jusqu'à 21 heures le samedi.  



Roses Costes Dani Roses - Paris

(4 février 2014)

Par : Violetta Sturiale.

photographies : Aryanà Francesca Urbani.


En 2010 , l'illustre Hôtel Costes s'élargi pour inclure une boutique dédiée aux roses, en suivant les traces de Joséphine Bonaparte, la première impératrice de France, qui dans les années 1800 a créé un jardin de roses, qui comprenait plus de 200 variétés.

Danièle Graule, une chanteuse et actrice française connue sous le nom Dani, est le propriétaire de la boutique. Elle répond à quelques questions sur le magasin et sa fascination pour les roses.


Quel a été le processus de conception ?


Je n'ai jamais considéré cette boutique "Roses Costes boutique" comme ordinaire. Je préfère la définir comme un coffre au trésor, une boîte où les rêves peuvent être touchés et choisis. Jean. Jean-Louis Costes, propriétaire de l'Hôtel Costes, m'a aidé à ouvrir un nouvel espace avec l'aide de l'architecte français, Jacques Garcia, qui avait déjà organisé le design intérieur de l'Hôtel Costes.

Le mobilier est composé de miroirs pour créer une illusion d'espace infini. Les motifs en mosaïque récurrents sont entièrement faits de petits morceaux de lampes indiennes datant du 18ème siècle, et des lustres en verre de Murano pendent du plafond.


Comment sélectionnez-vous vos roses?

Je suis convaincue de n'avoir besoin que d'un seul fournisseur pour mes roses. J'étudie toute la collection avec son aide, et mon travail est basé en fonction des saisons. De toute évidence, au cours de l'été, il y a plus de variétés qu'en hiver. La plus prestigieuse est la rose bleue, tandis que la plus difficile à cultiver est une ancienne variété avec des mouchetures brunes sur les bords des pétales. Pour mes Clients les plus fidèles, je choisis des roses bien particulières, qui leur correspondent. Je sais exactement ce qu'ils veulent et m'attache à leurs attentes.

Si vous regardez attentivement les feuilles sur la tige d'une rose, vous comprendrez la dimension de la rose.


"Roses Costes Dani Costes" est la troisième boutique de roses que vous créez. Qu'est-ce qui continue à vous faciner dans les roses ?

Chaque jour, je me sens différente en regardant ces fleurs : la poésie, les émotions, le côté romantique. Je n'ai pas de variété favorite. Il y en a tant... et leurs couleurs, les odeurs, évoquent des sentiments différents. La rose est la fleur par excellence : elle est un symbole d'élégance et de simplicité à la fois.

Le secret fabuleux de la rose, véritable trésor, est, q'une manière ou d'une autre, tout le monde a une histoire liée à cette fleur.

                

   

"Roses Costes Dani Costes" est situé au 239-241 rue Saint-Honoré 75001 Paris.


(13 février 2016)


Dani, Agnès b. et Christian Tortu

Une Saint-Valentin "Rouge tout rouge !"

Par : Miliné RISTIGIAN


La chanteuse, la créatrice de mode et le célèbre fleuriste parisien ont combiné leur passion pour créer un nouveau concept de fleurs 100% rouge.

Roses, anémones, tulipes ou encore freesias ont depuis quelques temps élus domicile dans la boutique Agnès.b de la rue du Jour, à Paris.

Un nouveau concept baptisé «Rouge tout rouge !» né de l’alliance entre la chanteuse Dani, la créatrice de mode Agnès b. et le fleuriste Christian Tortu. Passionnés de fleurs, ces trois personnalités et amis dans la vie, proposent au fil des saisons des bouquets aussi esthétiques que parfumés, chargés en symboles et émotions. «C’est une idée un peu folle. Pour véhiculer l’amour, la passion, la force : rien de mieux que le rouge. Au delà de ces messages, c’est une couleur qui se marie très bien quelque soit l’endroit ! J’ai proposé l’idée à Agnès, que je connais depuis de nombreuses années, elle a tout de suite été séduite. Je connaissais bien les roses, mais moins les autres fleurs. Christian nous a apporté son expertise», confie Dani.

Célèbre pour ses compositions florales originales, Christian Tortu ajoute «Le rouge est une couleur intemporelle que l’on retrouve durant les quatre saisons. Dans la nature, c’est le signe de la vie».

Un concept sur fond d’amitié pour lequel Agnès a mis à disposition sa boutique historique. Là, les bouquets aux rouges flamboyants sont érigés en œuvre d’art et côtoient les créations et accessoires de mode. «J’aime diversifier les proposition, m’associer à de nouvelles choses. J’adore la nature, pouvoir m’occuper des fleurs et des plantes, j’en ramène dès que je voyage. Un jour on m’a demandé ce que j’aurais si je n’avais pas fait de la mode, j’ai répondu fleuriste !»

Bouquets prochainement disponibles sur Internet et à découvrir au magasin Agnès b. 6 rue du Jour, à Paris.



(3 mai 2016)


Monceau Fleurs rachète Au nom de la rose

Par : Philippe BERTRAND...

L'enseigne de fleurs créée par la chanteuse Dani est cédée par le fonds Fina Investment. Elle compte 74 boutiques, essentiellement en franchise.



Presse - Dani & Roses